ROLE DE VERISIGN DANS LE PROTOCOLE DNSSEC

Verisign est votre gestionnaire de confiance sur Internet. En notre qualité de registre pour .com et .net, et de prestataire de services d'infrastructure Internet critiques, notre objectif est de favoriser les prochaines innovations d'Internet tout en protégeant la communauté des cyber-menaces nouvelles et à venir. Notre travail sur le protocole DNSSEC constitue une autre étape de nos efforts pour le renforcement et les investissements dans l'infrastructure critique d'Internet.


Verisign participe au développement du protocole DNSSEC depuis 2000 et nos ingénieurs ont joué un rôle de premier plan dans le développement du protocole NSEC3 (DNSSEC Hashed Authenticated Denial of Existence). À mesure que les tests, la mise en œuvre et l'adoption de DNSSEC progressent, nous continuons à collaborer avec la communauté technique d'Internet et à participer aux organisations du secteur, notamment la coalition DNSSEC.

Pour aider à comprendre les implications d'un environnement compatible avec DNSSEC, Verisign a développé le laboratoire d'interopérabilité DNSSEC. Le laboratoire d'interopérabilité est un environnement autonome possédant une suite de 8 000 cas de test, qui a permis aux membres de la communauté informatique de tester la compatibilité des composants de leurs infrastructures Internet et d'entreprise avec le protocole DNSSEC.

En juillet 2010, Verisign, en collaboration avec l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority) et le département du Commerce des États-Unis (DoC), a achevé le déploiement du protocole DNSSEC dans la zone racine (point de départ de la hiérarchie DNS). Verisign l'a également activé sur la zone .edu en juillet 2010, en collaboration avec EDUCAUSE, avec le DoC sur .net en décembre 2010 et sur .com en mars 2011. En outre, un certain nombre de domaines de premier niveau ont été signés par d'autres registres, notamment .gov, .org et par les domaines géographiques du Brésil, de la Bulgarie, de la République Tchèque, de Porto Rico et de la Suède.

En outre, nous avons pris de nombreuses mesures pour aider les membres de l'écosystème Internet à bénéficier du protocole DNSSEC. Ces mesures comprennent la publication de ressources techniques, la mise à disposition d'un environnement de test opérationnel, des sessions de formation de premier plan, la participation à des forums du secteur et le développement d'outils permettant de simplifier la gestion des DNSSEC.