Partagez votre passion en ligne.

SAISIR LES MOTS-CLÉS
AFFICHER LES SUGGESTIONS
SÉLECTIONNEZ UN BUREAU D'ENREGISTREMENT

Les étapes nécessaires à la création d'entreprise

06 sept. 2012

Avoir une idée

A la base de tout projet, il y a une idée. Elle peut provenir de votre expérience ou expertise personnelle, de votre imagination ou encore de l’observation du monde qui vous entoure. Elle peut être classique ou innovante, tout dépend du contexte, du marché sur lequel vous vous trouvez. Alors, quelle sera votre idée ? Voici quelques pistes :

  • Professionnel chevronné, vous avez acquis au cours des ans une expertise, des compétences techniques… vous maîtrisez parfaitement votre marché et vous souhaitez mettre à profit ces atouts pour vous lancer à votre tour.
  • Vous êtes avide de nouveauté, et décortiquez les nouvelles tendances. Vous avez découvert un concept innovant ou un nouveau produit lancé à l’étranger… pourquoi ne pas le développer en France ?
  • Vous observez autour de vous, analysez, et gardez toujours un œil critique sur le monde qui vous entoure… ce nouveau concept, peut-être que c’est vous qui le créerez en fin de compte !

Qu’il s’agisse de brevet, de propriété intellectuelle ou simplement de marque, pensez à protéger votre idée en l’enregistrant auprès des institutions compétentes. Dans le cadre d’une marque ou du nom de votre entreprise, pensez également à vérifier la disponibilité du ou des noms de domaines s’y rapportant, et de les enregistrer auprès d’un bureau d’enregistrement.

Procéder à une étude de marché

Une fois votre idée trouvée, vous devrez vous assurer que votre projet tient la route. Cela nécessite de prendre le temps de la réflexion et de le synthétiser, en prenant en compte tous les éléments qui lui sont inhérents : ses caractéristiques, son utilité, son processus de fabrication (dans le cas d’un produit), sa mise sur le marché etc… renseignez-vous également sur les éventuelles contraintes légales qui pourraient entraver la mise en œuvre de votre projet. A ce stade, vous devrez avoir l’esprit critique pour appréhender ses avantages, et surtout ses inconvénients, ainsi que le potentiel existant sur le marché que vous ciblez. Pour ce faire, l’étude de marché reste un passage obligé ! Elle vous permettra de mieux appréhender les grandes tendances, d’identifier la concurrence, de vous assurer que votre idée bénéficie bien d’un avantage concurrentiel. Bref, elle doit vous permettre de réduire au maximum les risques d’échec de votre projet, de définir votre stratégie commerciale et  d’établir des prévisions de chiffre d’affaire réaliste.

Créer son business plan et choisir son statut juridique

Commencez ensuite à réfléchir aux moyens qu’il vous faudra mettre en œuvre : évaluez précisément les moyens qu’il vous faudra mettre en œuvre, qu’il s’agisse de moyens financiers, humains ou matériels. A partir de ces éléments, vous pourrez évaluer le coût de votre projet. En parallèle, et en vous basant sur l’étude de marché, vous pourrez prévoir un volume de recettes minimum et vérifier s’il couvre ou non les dépenses engendrées. Cela vous permettra de définir précisément l’investissement qu’il vous faudra réaliser, et d’établir votre plan de financement. Faites le point sur vos capitaux propres (votre apport personnel) et les aides dont vous pourriez bénéficier : aides de l’Etat, des collectivités locales, de votre région ou département. Vous pourrez ensuite connaître le montant exact qu’il vous faudra emprunter.

Vous devrez ensuite choisir quel statut juridique vous souhaitez : entreprise individuelle ou société. Chacun offre des avantages, alors prenez le temps de bien vous renseigner et choisissez en tenant compte de votre situation personnelle. C’est fait ? Vous n’avez plus qu’à effectuer les formalités administratives auprès du Centre  de Formalités des Entreprises (CFE) ou sur le portail www.guichet-entreprises.fr. Ces formalités consistent à déclarer votre activité et demander l’immatriculation de votre entreprise.

Le démarrage de l'activité

Votre entreprise existe désormais, d’un point de vue juridique. Reste à lui donner vie en trouvant des locaux qui reflèteront l’image de votre entreprise. N’oubliez pas d’assurer votre entreprise pour éviter les risques au maximum ! Vous y êtes presque ! Il vous reste à créer l’identité visuelle de votre entreprise – logos, charte graphique etc.  – et de vous fournir le matériel dont vous aurez besoin dans vos démarches commerciales : cartes de visite, brochures commerciales, papier en-tête. Vous pouvez commencer vos activités de marketing et de communication pour vous faire connaître, et entamer vos démarches de prospection.                                                                                                                                                                                                          

Pensez à enregistrer votre nom de domaine!

Enfin, n’oubliez pas qu’aujourd’hui, nombre de clients potentiels se trouvent sur le net. Il vous faut donc créer votre site web sans tarder. Normalement, la première étape est déjà faite puisque, si vous avez suivi nos conseils, vous avez enregistré votre nom de domaine. Si ce n’est pas le cas, dépêchez-vous ! Il serait dommage que le nom de domaine correspondant à votre entreprise soit déjà utilisé par quelqu’un d’autre. Pour le reste, n’ayez pas peur, vous n’avez pas besoin d’être informaticien pour créer un site web. Vous trouverez sur ce site tous les conseils dont vous pourrez avoir besoin pour le faire, et établir votre stratégie digitale ! A vous de jouer maintenant, vous avez toutes les clés en mains pour réussir votre projet !