Partagez votre passion en ligne.

SAISIR LES MOTS-CLÉS
AFFICHER LES SUGGESTIONS
SÉLECTIONNEZ UN BUREAU D'ENREGISTREMENT

Un nouveau programme Eramus pour jeunes entrepreneurs

17 sept. 2012

Vous avez un projet de création d’entreprise et vous voudriez acquérir de l’expérience auprès d’un patron expérimenté ? C’est désormais possible avec le programme d’échanges Erasmus for young Entrepreneurs (EYE) calqué sur le principe du programme destiné aux étudiants.

Financé par la Commission Européenne, « Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs » est un programme qui existe depuis 2009 et qui commence enfin à être connu. Il vise à aider les nouveaux  entrepreneurs à acquérir les savoir-faire requis pour gérer et développer une petite, ou moyenne entreprise, structure associative ou coopérative, en travaillant aux côtés d’un entrepreneur expérimenté dans un autre État membre de l’Union Européenne, pour une période allant de 1 à 6 mois. 

Nous avons rencontré Thomas Delage, Délégué Général du Centre des Jeunes des dirigeants, et des acteurs de l’économie sociale (CJDES*) pour nous parler de ce programme.

Bonjour Thomas, pouvez-vous nous présenter le programme « Erasmus Pour Jeunes Entrepreneurs »

Le programme Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs s’inspire du programme qui existe depuis plusieurs années pour les étudiants. La Direction Générale Entreprise et     Industrie de la Commission Européenne ayant constaté un manque de dynamisme en matière de création d’entreprise en Europe a décidé de lancer ce programme. Il s’agit de permettre à des porteurs de projet qui veulent monter une structure nouvelle de s’inspirer de ce qui se fait sous d’autres cieux, au sein de l’Union Européenne. L’objectif du programme est vraiment de susciter l’esprit  d’entreprise et la création d’entreprise en Europe.

Pouvez-nous expliquer comment cela fonctionne ?

Le principe est très simple. C’est un peu comme un voyage d’études. Il permet à un porteur de projet de partir à l’étranger dans un état membre et de s’inspirer de méthodes et de savoir-faire différents, auprèsd’un chef d’entreprise chevronné. La durée du « stage » peut varier de 1 à 6 mois dans le pays d’accueil. En plus d’acquérir des conseils précieux de la part de l’entrepreneur « hôte », l’entrepreneur « stagiaire » va bénéficier d’une bourse de la part de La Commission Européenne allant de 500€ à 1000€ par mois.

Le porteur de projet peut également négocier avec l’entrepreneur qui l’accueille pour obtenir des facilités pour obtenir un logement, voire une rémunération supplémentaire.

Quels sont les avantages pour les entrepreneurs stagiaires ?

Au cours de leurs séjours à l’étranger, les jeunes entrepreneurs pourront, aux côtés de l’entrepreneur expérimenté, explorer le marché et développer de nouvelles opportunités commerciales, développer des projets, s’intéresser aux innovations et s’impliquer dans les activités de Recherche et & de Développement, envisager des opérations commerciales nouvelles et originales, comprendre comment assurer le financement d’une PME, développer l’image, les ventes et le marketing de la firme de l’entrepreneur d’accueil, et bien entendu travailler sur des projets concrets dans l’un ou l’autre de ces domaines.

L’aspect le plus intéressant pour le porteur de projet, c’est la possibilité qui s’offre à lui d’estimer la viabilité et la faisabilité de son projet avec « l’entrepreneur hôte ». Il est déjà arrivé que certains d’entre eux modifient leur projet ou repoussent le lancement de leur business afin de l’améliorer suite à leur séjour dans le cadre du programme.

Quels sont les avantages pour l’entrepreneur hôte ?

L’activité principale de l’entrepreneur hôte est de prodiguer ses bons conseils au jeune entrepreneur.

L’avantage pour lui, en accueillant un jeune créateur d’entreprise, c’est de bénéficier de ses connaissances sur un marché autre que le sien, sur lequel il souhaiterait s’implanter par exemple. Et puis c’est le principe même de l’échange de cultures,  c’est très enrichissant d’entrevoir une nouvelle façon de voir la direction ou la création d’entreprise.

Comment cela fonctionne ?

L’inscription se fait sur une plateforme collaborative en ligne qui permet d’organiser les échanges entre les porteurs de projet, les organisations intermédiaires (les associations d’accompagnement à la création d’entreprise sélectionnées par la Commission Européenne) et les entreprises hôtes. Tous les porteurs de projet peuvent poser leur candidature en téléchargeant leur CV et leur business plan en ligne. Nous le lisons et leur conseillons d’apporter des modifications si besoin. Le porteur de projet renseigne ses choix de pays pour effectuer son programme d’échange. Une fois le projet validé par nos soins, la Commission Européenne débloque son budget et le porteur de projet peut partir !

Quels sont les critères et comment participer ?

Tout le monde peut participer ! Avant tout, il ne faut pas avoir dirigé une structure depuis plus de 3 ans. Il suffit d’une inscription en ligne sur la plateforme, envoyer son  CV et son business plan. 

Il n’y a pas de condition d’âge pour participer. Etre résident dans un pays de l’Union Européenne depuis plus de 6 mois suffit. A travers ce programme, la Commission Européenne souhaite vraiment que les porteurs de projet puissent s’aguerrir auprès de chefs d’entreprises confirmés et deviennent eux-mêmes des dirigeants compétents.

* Le CJDES est l’unique représentant en France du programme EYE pour les structures de l’Economie Sociale et Solidaire

Quelques liens utiles

Pour plus d’informations :

Centre des jeunes, des dirigeants, des acteurs de l'Economie Sociale
24 Rue du Rocher, 75008 PARIS
Thomas Delage
Tel : 01 42 93 55 65
tdelage.cjdes@orange.fr